B i o g r a p h i e

De renomée internationale de la grande tradition italienne pour le répertoire dramatique d’agilité, douée d’une superbe extention vocale et d’un tempérament de fort impact émotif, avec de surcroît une très solide technique et un talent naturel à lier les sons, Silvia Dalla Benetta nous captive de Mozart à Rossini, d’un Belcanto ardu à un jeune Verdi jusqu’au plus lyrique Puccini. Aujourd’hui, public et critique à l’unisson proclament Silvia Dalla Benetta l’une des meilleures interprêtes des rôles dramatiques rossiniens.

En 2019 nous la retrouvons dans Semiramide à Bilbao, Messa da Requiem à Taranto et à Matera, de nouveau au Festival Rossini à Bad Wilbad avec un concert dédié à quelques oeuvres non publiées de Rossini, Vesprae Solennes de Confessore à Catania, et enfin avec Lady Macbeth dans Macbeth à Pavia, Como, Brescia et Cremona. En 2020 Messa da Requiem à Monaco Monte-Carlo.

En 2018 elle est montée sur scène avec Micaëla dans Carmen à Liège, dans la Petite Messe Solennelle, avec Sinaïde dans Moïse et dans Zelmira au Festival Rossini à Bad Wildbad, elle est apparue au Concert d'été à Liège, avec Gulnara dans Il corsaro à Modène, et avec Amaltea dans Mosè in Egitto à Pise et à Novare.

En 2017 nous l’avons retrouvée au Festival Al Bustan à Beirut avec des extraits de Nabucco et Aida, avec Norma à Ferrara, avec Fiordiligi dans Così fan tutte à Mexico, dans la Messe en do mineur de Mozart, avec Zenobia dans Aureliano in Palmira et Cristina dans Eduardo e Cristina au Festival Rossini à Bad Wildbad, avec Hélène dans Jérusalem au Festival Verdi de Parma, avec Norma à Charleroi et Hanna Glawari dans La vedova allegra à Catania.

Silvia Dalla Benetta a commencé la saison 2015-2016 avec Elisabetta dans Elisabetta, Regina d’Inghilterra à Sassari et avec Gulnara dans Il corsaro au Festival Verdi de Parme; après une tournée en Corée du Sud et en Chine, elle a débuté dans le rôle de Marguerite dans Les Huguenots à l’Opéra de Nice pour ensuite interpréter de nouveau Norma à Luzerne. Elle a également débuté dans les rôles de Bianca dans Bianca e Gernando au Belcanto Opéra Festival Rossini in Wildbad, de Aida au Festival Mediterranea de Gozo à Malte, ainsi que dans le rôle de Sakuntala de Alfano à Catania. Elle a terminé cette superbe année avec une tournée en Hongrie pour le Bartòk Plusz Operafesztival accompagnée de l’Orchestre Symphonique MAV de Budapest.

Nous avons pu l’admirer tout au long de la saison 2014-2015 dans les rôles de Donna Anna dans Don Giovanni à Pise, de Abigaille dans Nabucco au Festival Mediterranea à Malte, de Elvira dans Ernani à l’Opéra National de Lituanie, de Semiramide à l’Opéra de Nice où elle enthousiasma littéralement public et critique quand elle remplaça au dernier moment la cantatrice en titre qui était souffrante, et aussi dans le rôle de Fiorilla dans Il Turco in Italia à Catania, dans le double rôle Sophia/Heronyma du nouvel opéra El Greco de Hatzinasios à Athènes, de Eleonora dans Il Vespro siciliano de Von Lindpaintner et de Isabella dans  L’inganno felice au Belcanto Opéra Festival Rossini in Wildbad.

Silvia Dalla Benetta a connu un véritable triomphe en 2013-2014 avec Elvira dans  Ernani à L’Opéra National de Lituanie, Alice dans Falstaff à Sassari et à Jesi, dans la Messa da Requiem à Jesi, dans Norma  au Théâtre National de la Croatie et avec Micaёla dans Carmen à Gênes. Elle s’est également produite lors du récital dédié aux plus grandes reines de l’opéra: Anna Bolena, Lucrèce Borgia, Cléopâtre, Elisabeth Reine d’Angleterre, Don Carlo, Robert Devereux, Semiramide, au Teatro Olimpico de Vicenza et au Teatro Alfieri à Asti. Kikko Music en a d’ailleurs publié un CD.

En 2012-2013 elle a été acclamée tout aussi bien du public que de la critique à Pise dans Liù dans Turandot, à Fermo dans Lucia de Lammermoor, à Rabat au Théâtre National Mohammed V dans La traviata. Elle a connu un autre énorme succès pour le concert dirigé par Andrea Battistoni dédié à Rigoletto, Il trovatore, La traviata lors du Festival Verdi à Parme, et pour le récital dirigé par Giampaolo Bisanti au Teatro Olimpico de Vicenza où elle a magistralement interprété le rôle des femmes verdiennes  dans Oberto, Conte di San Bonifacio, Ernani, Il corsaro, Luisa Miller, Il trovatore, La traviata, Aida, La forza del destino, Don Carlo, I vespri siciliani. Elle a également interprété lors du Festival Verdi de Parme Giselda dans I Lombardi alla prima crociata et Gulnara dans Il corsaro, en DVD Unitel Classica. Elle triomphera encore une fois à Bilbao lorsqu’elle reprendra ce même rôle.

Silvia Dalla Benetta reste un exemple d’excellence aussi bien pour la critique que pour un vaste public international et enthousiaste quant à son interprétation de Violetta dans La traviata de Verdi, rôle pour lequel elle a été acclamée sur les plus prestigieuses scènes internationales comme le Teatro Regio de Turin (chef d’orchestre: M. Armiliato; mise en scène: L. Pelly), le Maggio Musicale Fiorentino (chef d’orchestre: G. Bisanti; mise en scène: F. Ripa di Meana), la Fondazione Arena di Verona (chef d’orchestre: G. Martinenghi; mise en scène: G. Sepe), le Teatro Carlo Felice de Gênes (chef d’orchestre: F. Carminiati; mise en scène: H. Brockhaus), l’Opéra Mississauga de Toronto (chef d’orchestre: F. Bonnin; mise en scène: R. Bernali), le Festival Puccini de Torre del Lago (chef d’orchestre: F. Carminiati; mise en scène: P. Trevisi) projetée par la suite dans les salles de cinéma des plus importantes villes italiennes, ou encore le Théâtre National Mohammed V de Rabat.

Sa grande maitrise technique lui a permis de magnifiquement interpréter tous les principaux rôles belcantistes tels que Norma à Pise, Cremona, Pavie, Trento, Côme, Brescia, Zagreb, Luzerne, Ferrara et Charleroi ou Lucia de Lamermoor à Cagliari, Trieste, Fermo, Wiesbaden, Berne, Mississauga, St Gallen, Livourne, Pise, Ravenne; ou encore Semiramide à Bilbao, à l’Opéra de Nice, au Festival du Lubéron, à Livourne, Rovigo, Trento, Pise; Fiorilla dans Il Turco in Italia à Pise, Trieste, Vicenza, Hambourg, Catane; les quatre rôles de Olympia, Giuletta, Antonia et Stella dans Les Contes d’Hoffmann au Circuito Lirico Lombardo.


Elle a également excellé dans les rôles extrêmement tragiques du grand répertoire lyrique tels que Mimi dans La Bohème à Palma de Majorque et Hong Kong, Micaёla dans Carmen à l’Arène de Vérone, Novare, Palerme, Gênes et Liège Liù dans Turandot à Pise, Alice dans Falstaff à Livourne, Lucca, Pise, Ravenne, Jesi et Sassari, Marguerite dans Faust à Novare,  Cio Cio San dans Madame Butterfly (tournée du Teatro Verdi de Trieste) et Hanna Glawari dans La Veuve joyeuse à Trieste, Gênes , Vérone et Catane.


Son magnifique talent, sa merveilleuse présence sur scène, et son vaste répertoire lui ont valu d’être dirigée par les plus célèbres metteurs en scène comme Franco Zeffirelli, Jonathan Miller, Daniele Abbado, Laurent Pelly, Hugo De Ana et Henning Brochaus, et les plus grands chefs d’orchestre comme Nicola Luisotti, Daniel Oren, Andrea Battistoni, Daniele Callegari, Piergiorgio Morandi, Donato Renzetti, Carlo Montanaro, Antonino Fogliani, Gianluigi Gelmetti, Jonathan Webb, José Miguel Perez-Sierra et Renato Palumbo.


Silvia Dalla Benetta s’est diplômée Cum Laude au Conservatoire « Benedetto Marcello » à Venise : elle a ensuite étudié avec  Romano Gandolfi, Aldo Ceccato, Stella Silva, Mirella Parutto, Alida Ferrarini, Ida Adami Corradetti, Luciana Serra, Denia Mazzola, Sherman Lowe et Renata Scotto.

Elle a reçu le premier prix du Concorso Lirico di Sanremo qui a lancé en 2004 sa brillante carrière internationale.
 

© 2016 -2019  SILVIA DALLA BENETTA  I privacy policy

  • Bianco Facebook Icon
  • Bianco Instagram Icona
  • Bianco Twitter Icon
  • Bianco YouTube Icona